Accueil / Blogue / CASIOPE / Dans reconnaitre, il y a connaitre

Dans reconnaitre, il y a connaitre

Diffusé le 25/01/2021

séparateur rouge
Dessin: Minoé

Dans l ‘ombre de la pandémie, comme des fourmis, loin des lumières mises sur la priorité à
sauver des vies, des éducatrices se préoccupent de la priorité à bâtir des vies . Sont-elles vues

« Dans l’enfant se trouve le destin de l’avenir » (Montessori)

Sont-elles reconnues dans le poids de la responsabilité qu’elles portent? Sont-elles soutenues,
dans la réalisation d’une immense mission sociale, tel un filet de sécurité à tresser tous les jours
autour des enfants, particulièrement plus vulnérables, dans un monde qui vibre d’ imprévisibilité?
Parce que dans « reconnaître », il y a d’abord  » connaître », il faut comme point de départ, la
nommer cette profession et tout ce qu’elle porte en elle de lumière:

Dans les gestes du quotidien.
Dans la continuité du lien.
Par des yeux qui voient, un coeur qui reçoit, une parole qui apaise,
une main qui guide, une présence qui permet de grandir en sécurité.

Ensuite, par ce que dans « reconnaître »,  il y a « considérer », savons -nous
comme société, sonner des cloches, taper des casseroles, écrire et dire
partout, le plus souvent, toute notre gratitude à ces personnes qui choisissent
de consacrer leur vie aux plus petits? Dire notre Gratitude, avec un grand
« G' », d’être un facteur de protection sur le fil du développement des jeunes
enfants. Dire, mais aussi mettre en actions cette gratitude par du soutien et
des conditions à leur donner, à la grandeur de leur mission, pour leur
permettre de bien construire « les bases de la maison », celle dont l ‘enfant a
besoin pour lui-même, pour sa vie durant.

Parce que « la conscience des mots amène à la conscience de soi: à se
connaître, à se reconnaître » (Octavio Paz ), chères éducatrices en petite
enfance, nous vous offrons ce texte en hommage, avec des mots qui
clignotent comme des phares, pour vous permettre de vous nommer et vous
reconnaitre, mais aussi pour demander aux acteurs de la société de le faire,
sous toutes les formes, vous permettant d’ÊTRE les professionnelles en petite
enfance dont nous avons tous besoin.

Vous êtes essentielles
pour une société plus juste
pour des humains mieux « construits »
pour un demain complexe qui nous appelle.

Au nom de toute l’équipe de CASIOPE
Karine Busilacchi avec la collaboration de François Couture et Marie-Ève Deslauriers-janvier 2021

© 2022 CASIOPE  |  Conception : Bonheur en Vrac