À propos des entreprises d’économie sociale

« Bien que la mission sociale soit leur première raison d’être, les entreprises d’économie sociale relèvent les mêmes défis de rentabilité, de développement de marché, d’opérationnalisation, de services à la clientèle et de mise en marché que toutes autres entreprises. Cependant, elles le font sans laisser les impératifs économiques compromettre leur mission sociale. Les entrepreneurs de l’économie sociale s’assurent constamment d’établir un juste équilibre entre la dimension sociale et la dimension économique.

Souvent méconnues ou mal connues, elles se distinguent des entreprises de forme classique de trois principales façons :

  • Les profits sont réinvestis dans l’entreprise au bénéfice des personnes et de la mission sociale de l’entreprise qui peut toucher la formation à l’emploi, l’environnement, l’aide à la famille, la lutte à la pauvreté, le développement de services de proximité, la revitalisation d’un territoire donné, etc.
  • La propriété de l’entreprise est collective : organisme à but non lucratif, coopérative.
  • Le processus de décision est démocratique. »

– Annie Béchard, Journal de Rosemont-La Petite-Patrie

«Les entreprises d’économie sociale produisent des biens et des services et créent des emplois durables et de qualité. Mais elles participent aussi à la vitalité des quartiers, contribuent à la protection de l’environnement, aident les personnes à s’intégrer au marché du travail ou à se réapproprier une citoyenneté pleine et entière. Les entreprises d’économie sociale réalisent leur double mission en offrant des solutions créatives, innovatrices et adaptées aux besoins des individus et des collectivités.»

Comité d’économie sociale de l’île de Montréal, CRÉ Montréal

Pour en savoir plus sur les entreprises d’économie sociale au Québec

www.economiesocialequebec.ca